Six étapes pour rédiger une copie Web dans la conception de sites Web modernes

Six étapes pour rédiger une copie Web dans la conception de sites Web modernes

Pourquoi la rédaction Web est-elle importante ?

La copie de votre site Web est une autre occasion d'interagir avec vos clients. Une bonne copie Web véhicule votre marque, se connecte à votre clientèle et vous permet de contrôler le récit de la marque partagé par l'intermédiaire de votre vendeur numéro un : votre site Web. Il divertit et éduque votre public, sans le submerger d'informations.

Dans les étapes ci-dessous, nous passons en revue les meilleures pratiques en matière de rédaction Web, expliquant comment préparer une plate-forme de copie, appliquer une recherche de mots clés et suivre les instructions relatives au nombre de mots des wireframes ou modèles de votre site Web. Nous discutons également des meilleures pratiques en matière de copie Web. Façons de recueillir les commentaires des parties prenantes de votre marque.

Étape 1 : préparez votre plate-forme de copie

En tant que meilleure pratique, une copie de site Web efficace est d'abord écrite, éditée et finalement validée par toutes les parties prenantes concernées dans une plate-forme de copie bien organisée. Chez SmartBug®, nous utilisons Google Docs pour nos copies. Google Docs facilite la collaboration, vous pouvez donc facilement rédiger votre premier brouillon, le partager avec vos parties prenantes et recueillir leurs commentaires sous forme de commentaires dans la plate-forme de copie. Une fois que vous avez enregistré votre deck de copie et l'avez renommé, veuillez créer une page pour chaque page Web de copie que vous avez l'intention d'écrire.

Astuce : créez une table des matières pour vous permettre d'indexer et de référencer facilement chaque page.

Étape 2 : Respectez le nombre de mots dans votre wireframe ou modèle

Une fois votre plate-forme de copie préparée, gardez à l'esprit le nombre de mots qui conviendra le mieux à chaque page Web. Vous pouvez le faire en référençant le wireframe ou le modèle pour lequel vous écrivez une copie.

Astuce : Configurez le wireframe ou le modèle à côté de votre plate-forme de copie. Vous pouvez dimensionner chaque navigateur pour diviser un écran. Si vous avez deux moniteurs, affichez le wireframe/le modèle sur un écran et la plate-forme de copie sur l'autre.

La plupart des concepteurs de sites Web et des stratèges UX utilisent la copie de placement pendant la phase de wireframing. C'est ce qu'on appelle « lorem ipsum », « grecque » ou « texte FPO (pour le placement uniquement) ». Il montre à quoi ressemblera la copie sur la page et donne au rédacteur des instructions sur la quantité de copie à écrire. Parfois, la copie de placement sera un contenu d'orientation réel pour le rédacteur.

En tant que rédacteur publicitaire, vous souhaitez respecter le nombre de mots dicté dans vos wireframes ou votre modèle. Écrire trop (ou trop peu) de texte peut interférer avec l'intention du concepteur pour l'apparence de la page.

Étape 3 : Incorporer des mots-clés

Vous devez utiliser la recherche de mots clés pour informer votre rédaction. Suivez ces trois étapes pour rendre l'utilisation des mots clés plus efficace :

Ne forcez pas les mots-clés dans la copie. Ils devraient naturellement fonctionner avec votre message.

Lorsque vous écrivez chaque page de texte en pensant à vos mots-clés, essayez d'intégrer votre mot-clé principal dans l'en-tête de la page, ainsi que dans le corps du texte. Le mot-clé doit s'aligner sur le contenu de la page, donc cela doit se produire naturellement. Les sous-titres sont un bon moyen d'intégrer des mots-clés supplémentaires.

Une fois que vous avez terminé d'écrire une page, utilisez l'outil « Rechercher » pour rechercher chaque mot-clé. En mettant en évidence toutes les fois où vous l'avez utilisé sur la page, vous pouvez voir si vous l'avez utilisé trop ou pas assez. Ce qui est "trop" dépendra de la quantité de contenu que vous avez sur la page, mais généralement, essayez de l'utiliser 2 à 3 fois. Bien sûr, gardez notre premier conseil à l'esprit : les mots-clés doivent naturellement s'intégrer à votre message.

Astuce : Incluez des mots-clés dans le cadre de la préparation de votre plate-forme de copie. Par exemple, si vous savez qu'un mot-clé particulier correspond à un thème de page particulier, ajoutez un commentaire ou remplacez une partie de la copie de l'emplacement par le mot-clé afin de ne pas oublier de l'utiliser. Cela aidera également à cibler votre message et vous évitera d'avoir à retravailler la copie pour insérer des mots-clés plus tard, ce qui peut souvent conduire à forcer la copie.

Étape 4 : Suivez les meilleures pratiques de rédaction

Vous êtes maintenant prêt à rédiger votre copie Web. Pour vous guider dans ce voyage, voici quelques bonnes pratiques pour la rédaction de textes Web :

Commencez par le fond avant le style.

Déterminez ce que vous devez dire en premier. Ensuite, déterminez comment vous voulez le dire. Comme un puzzle, une copie peut mieux s'adapter à un autre endroit, ou peut-être qu'un contenu appartient à un puzzle totalement différent, comme un argumentaire de vente, une série d'e-mails ou un article de blog. En sachant de quoi vous allez parler dans chaque section de la page, vous pouvez mieux organiser vos pensées et rédiger un texte concis et ciblé qui motive votre argument.

Chargez en avant-première les informations importantes.

Lorsque vous écrivez, commencez par les informations les plus importantes. Cela est particulièrement vrai pour le héros de votre page d'accueil, où vous voudrez inclure votre proposition de valeur, votre différenciateur et/ou l'avantage clé que vous offrez à vos clients. Pourquoi quelqu'un devrait-il vous choisir plutôt que vos concurrents ?

Concentrez une attention égale sur les pages intérieures.

Vous pouvez avoir l'impression que votre page d'accueil est la vedette du spectacle, mais n'oubliez pas que les utilisateurs peuvent d'abord atterrir sur l'une de vos pages intérieures et peuvent ne jamais atterrir sur votre page d'accueil du tout. Rédigez votre contenu dans cet esprit. Ne présumez pas de ce que votre lecteur sait ou ne sait pas. Aidez-les en liant du texte à d'autres pages pertinentes.

Coupez, puis coupez à nouveau.

Les durées d'attention sont de plus en plus courtes. Vous avez beaucoup à dire, mais le titre n'est pas l'endroit pour tout dire. Les titres devraient obliger les utilisateurs à continuer à lire. Quant à votre corps de texte, n'oubliez pas que de nombreux utilisateurs peuvent accéder à votre site via un appareil mobile. Déterminez ce que vous devez dire, puis dites-le en aussi peu de mots que possible.

Briser le texte.

"En 2010, 80% du temps d'écoute était passé au-dessus de la ligne de flottaison. Aujourd'hui, ce nombre n'est que de 57%", selon Nielsen Norman Group. Cela signifie que les utilisateurs peuvent faire défiler le titre accrocheur que vous avez passé des heures à créer afin de se concentrer sur le contenu. Rendez ce contenu analysable (encore une fois, pensez à vos utilisateurs mobiles) afin qu'il soit facile pour les utilisateurs de trouver les informations dont ils ont besoin. Utilisez des sous-titres, des puces, des citations, des infographies ou d'autres moyens d'afficher des informations pour diviser le texte et le rendre plus attrayant visuellement.

Oubliez votre cours de rédaction de dissertation.

La copie Web est différente de tout autre format. Bien que vous souhaitiez vérifier l'orthographe et la grammaire, vous pouvez jeter un grand nombre de règles traditionnelles par la fenêtre. Une phrase peut fonctionner comme un paragraphe. Vous pouvez terminer par une préposition. Et vous pouvez commencer une phrase par "et" ou "mais".

Parlez directement à vos clients.

Encadrez ce que vous faites dans le contexte des raisons pour lesquelles vos clients devraient s'en soucier. Cela signifie que vous devriez utiliser la deuxième personne "vous" beaucoup plus que la première personne "je" ou "nous". Qu'y a-t-il pour eux?

Ajoutez un appel direct à l'action (CTA).

Que voulez-vous que les utilisateurs fassent ? Mettez en place un appel à l'action clair et direct. Utilisez un verbe qui exprime exactement ce que vous voulez qu'un utilisateur fasse pour qu'il sache le faire. Un clic sur le bouton lancera-t-il le téléchargement d'un livre blanc ? Utilisez « Télécharger le livre blanc ».

Parfois, vous aurez peut-être besoin de plus de contexte. Peut-être aurez-vous besoin d'eux pour remplir un formulaire pour leur permettre de recevoir plus d'informations. Dites-leur cela. Vous pouvez toujours garder votre bouton ou lien texte simple : « Envoyer le formulaire ».

Écrivez à la voix active.

Voix active : Le sujet mène l'action (SmartBug adore les rédacteurs).

Voix passive : le sujet reçoit l'action (les rédacteurs sont appréciés par SmartBug).

Les lecteurs préfèrent la voix active car elle est plus directe et percutante. Cela crée une image claire dans l'esprit du lecteur de qui fait quoi.

Évitez d'utiliser une formulation négative (c'est-à-dire, écrivez positivement). La formulation positive est plus facile à comprendre. Donne un message plus fort. Cela permet également à vos utilisateurs de se sentir mieux. Au lieu de « Nous ne manquons jamais une date limite », écrivez « Nous livrons toujours à temps ».

Rester simple.

Utilisez des mots que votre public connaît. Les marques avec une audience C-suite doivent être particulièrement prudentes en utilisant des formulations complexes. Votre public peut voir à travers le jargon et tout le monde manque de temps. Facilitez la compréhension de votre message par vos utilisateurs en éliminant les éléments de remplissage inutiles et en conservant la substance.

Tenez-vous en à votre voix.

Professionnel? Spirituel? Simple? La refonte de votre site Web est le moment idéal pour vous assurer que la voix de votre copie correspond à votre marque.

Lisez votre copie à haute voix. La meilleure façon de savoir si votre copie communique votre idée. Le ton de votre marque est de le lire à haute voix. Vous pourrez entendre tous les points maladroits (ainsi que les endroits où les mots-clés semblent forcés) que vous pouvez lisser.

Étape 5 : Partagez votre Copy Deck avec vos parties prenantes

Vous êtes maintenant prêt à partager votre copie avec vos parties prenantes, les personnes dont vous souhaitez obtenir des commentaires. Voici quelques directives sur le partage du document dans Google Docs.

Astuce : Assurez-vous de demander à vos parties prenantes d'utiliser la fonction « Commentaires » pour fournir leurs commentaires dans le document. Cela vous permettra de répondre aux commentaires et d'interagir avec cette partie prenante jusqu'à ce que vous arriviez à une version convenue de la copie disponible. Voici des instructions sur l'utilisation de la fonction Commentaire dans Google Docs.

Tags:

Share this post